Skip links

Rencontre Médecine et Humanités

Le 18 octobre 2021, partenaires, mécènes et public intéressé, ont échangé pour soutenir un double cursus innovant et un séminaire ouvert à tous.

 

« Plus c’est technique, plus on a besoin d’humain”
“Un programme formidable où tous ceux qui l’aident
font une action fantastique pour la médecine de demain »
« L’objectif des écoles de médecine est de diversifier les profils »
témoignent les professeurs Stanislas Lyonnet et Albert Faye, membres du jury d’admission.

« Cette soirée doit contribuer à élargir le cercle de ses partenaires pour soutenir des étudiants exceptionnels », O. Brault, directeur général de la Fondation Bettencourt-Schueller

Devant une audience en lien avec le domaine de la santé, le directeur de l’ENS ouvre cette rencontre en présentant l’origine du programme Médecine et Humanités, à partir d’un constat : « un besoin de médecins qui ont une formation approfondie dans une des disciplines des humanités. » (M. Mézard)

Né comme une évidence, pour être le pendant de Médecine Sciences, le programme à la transdisciplinarité assez radicale, a été lancé en 2017 avec le soutien de partenaires comme la Fondation Bettencourt Schueller, la MGEN, l’institut Pasteur, ou l’APHP dans le cadre de PSL. Il rencontre vite un grand succès. Actuellement, chaque année, ce sont 15 futurs médecins, normaliens, qui étudient à l’ENS, pendant trois ans, dans le cadre d’un master en humanités. L’objectif est de pérenniser ce programme.

Ce double cursus très exigeant, actuellement au cours de sa quatrième année, complète Frédéric Worms, directeur adjoint lettres, répond à des attentes non seulement des étudiants, de la société mais également de l’École, de comprendre ces questions de santé.

Emmanuel Didier, directeur du programme Médecine et Humanités, ajoute que les études de médecine se sont beaucoup transformées et qu’elles sont de plus en plus orientées vers les sciences humaines. L’école a ainsi répondu à cette attente avec ce programme qui sélectionne, sur concours, cinq candidats (sur quatre-vingts), « excellents », qui sont rémunérés grâce à des bourses de 1000 € par mois. Le financement est de 225 K€ par an, soit 13,5 K€ par étudiant et par an hors frais de gestion.

Pour lire la suite, cliquer ici …

Téléchargez ici la plaquette du programme Médecine et Humanités